Citerne de gaz propane et résistance au gel

Pour un devis de gaz propane, appelez Web Energie au 09 87 67 55 11 (lundi-vendredi 8H-21H ; samedi 9H-18H) ou demandez un devis en cliquant ici.



Utilisé par les ménages non éligible au raccordement au réseau de gaz naturel, le gaz propane est une solution intéressante plus intéressante que l'électricité de par la qualité de son chauffage et son coût. Bien que son prix soit nettement supérieur à celui gaz naturel (gaz de réseau), il figure néanmoins parmi les sources d'énergies alternatives les plus attractives.

Les règles de sécurité imposent que le propane soit stocké en extérieur chez les particuliers. En effet, le gaz propane est inflammable, se vaporise à très basse température et monte en pression rapidement avec la température.

La particularité du propane est sa très faible température d'évaporation (-44°C) qui le rend résistant au gel partout dans le monde, même dans les régions très froides. Dès lors que la température devient supérieure à -44°C, le gaz propane passe de l'état liquide à l'état gazeux (dans des conditions normales de pression). Dans le cas où la température est inférieure, le gaz propane ne pourra pas passer de l'état liquide à l'état gazeux et sera donc inutilisable. Aucune dégradation des pièces ne se ferait toutefois sentir au niveau de l'installation de gaz.

En comparaison, le gaz butane ne s'évapore que lorsque la température dépasse les 0°C : dans le cas de température négative l'usage du butane n'est pas possible, même s'il n'y a pas de danger. C'est pourquoi son utilisation se fait principalement via un stockage en intérieur (dans des bouteilles de gaz) et que les citernes de butane n'existent pas pour un usage particulier.

Dans le cas d'un usage intérieur, on essaie de minimiser les risques :

  • En supprimant l'exposition aux sources de chaleur
  • En stockant le gaz dans des bouteilles de tailles réglementées
  • En installant la chaudière dans une pièce annexe

Le propane n'est pas sensible au gel car très peu d'endroits sur terre souffrent de températures inférieures à - 44°C. Qu'en est-il pour la citerne ?

La réglementation des citernes est stricte afin d'assurer un maximum de fiabilité. Ainsi :

  • L'isolation du réservoir est de bonne qualité (cuve dans la cuve pour minimiser les transferts de chaleur par conduction)
  • L'étanchéité est réglementée (par le certificat Qualigaz) afin d'éviter les fuites pouvant mener jusqu'à l'explosions de la citerne ou des bâtiments alentours
  • La résistance mécanique est testée (tests effectués lors de l'obtention du certificat Qualigaz)
  • La citerne est de couleur blanche. Par défaut, la norme impose un faible taux d'absorption pour les citernes (qui seront donc nécessairement de couleur claire).
A retenir
Pas de panique ! Dans tous les cas, votre citerne de gaz est conçue pour résister au gel ainsi qu'à plusieurs "perturbation"! Vous n’avez donc pas de risque de rupture d’approvisionnement ou de dommage sur votre citerne de gaz en cas de grand froid. Notez par ailleurs qu’une citerne aérienne résistera tout aussi bien au gel qu’une citerne enterrée.